Kerry Stevens est une jeune critique littéraire américaine qui surfe sur la vague du succès. Fort de sa notoriété, elle tente par tous les moyens d’obtenir une interview d’un écrivain à best seller aussi brillant qu’énigmatique : Carson Mc Neil. L’homme qui vit dans la réclusion la plus absolue est justement en train d’écrire son ultime roman ‘Le diable et la poupée’. Le roman retrace l’histoire d’une jeune immigrée libanaise en proie à des troubles de la mémoire. Au fur et à mesure de la rencontre, un temps tendue, entre Kerry et le romancier, ce dernier poursuit son récit de plus en plus palpitant et troublant tant la fiction ressemble à la réalité…

Les auteurs alternent avec habileté et profondeur le récit de la rencontre entre la journaliste et Carson Mc Neil et l’oeuvre que celui-ci écrit. les couleurs portent autant dans la narration et la construction de ce thriller : un ton bleu clair et froid pour la romance et l’interview de l’écrivain; des tonalités rouges, chaudes comme la passion et la colère qui anime la jeune libanaise dans sa quête d’identité. Un vrai thriller haletant, très habillement mené qui ravira tant les amateurs du genre que les passionnés de littérature. A lire absolument…

Si vous avez aimé, lisez aussi :
Berceuse Assassine chez Le Lombard, Quintet chez Dupuis, Notre mère la guerre chez Futuropolis